Ordinaire et délicat… ?

Une faïence jaune vif tapisse les murs sur une hauteur de 2,07m. Les signalisations sont des autocollants de couleur vives indiquant la nature du local ; le sol est en bitume ; Le faux plafond du préau est réalisé en bac aluminium et renvoie lumière et couleurs tous azimuts. L’écriture du projet est orientée vers l’usage, l’antichoc, la culture urbaine et le surfshop.

Les Landes comme la Finlande

Dans la continuité de ce qui a été initié dans les phases précédentes, le préau devient vaste et traversant. De la nouvelle entrée, au nord, la cour, au sud sera visible. La vue traversera toute l’emprise du collège, le reliant à l’espace urbain. Une horloge donnera l’heure dans le monde entier : les Landes, comme la Finlande. Le département des Landes, pionnier en la matière, a mis en place un vaste programme d’équipement informatique des collégiens. Chaque élève dispose d’un micro ordinateur portable qu’il doit pouvoir ranger dans un casier fermé. À cette évolution pédagogique correspond une évolution dans la typologie scolaire. Nous mettons en place un espace de casiers, sous la forme d’une salle hypostyle.

Arbres à Kiwis et confiture

Pour des raisons fonctionnelles, l’administration doit être reconstruite près de l’entrée, nouvellement créée. Nous proposons l’implantation d’un bâtiment sur la limite Nord Est, coincé entre le mitoyen et la cour. Il est de forme étiré, afin de limiter son emprise; sa façade est totalement vitrée selon un rythme qui suit très exactement la taille des espaces, qui eux même sont proportionnels à la fonction : principal : 20m2 ; principal adjoint 20m2, gestionnaire :15m2 et ainsi de suite. Cette trame ne suit pas la trame constructive qui est très exactement celle du collège existant : la trame de 3,50 m Éducation Nationale. Une coursive devant la façade relie l’entrée principale et le bâtiment administration. Afin d’assurer la protection solaire, nous mettons en place un palissage verticale sous la forme d’un filet tendu. Les passages à travers ce filet sont des trous en forme de paraboles inversées. Des arbres à kiwis, devenus emblématiques des Landes, sont plantés et palissés sur ce filet. Chaque année, une confiture de Kiwis sera réalisée.

  • OPÉRATION : construction d’une nouvelle administration et réhabilitation du rez-de-chaussé de l’externat en site occupé
  • LOCALISATION : Tarnos, Landes
  • BUDGET : 820 000€ H.T. (travaux)
  • COÛT : 863 €/m2 H.T.
  • SURFACE : 950 m2 à réhabiliter, 310 m2 d’extension
  • MAÎTRE DE L’OUVRAGE : conseil général des Landes
  • MISSION CONFIÉE : mission de base avec DQO
  • BET TECHNIQUE : Math Ingénierie
  • LIVRAISON : 2008
  • Publication dans la revue « Le Festin » hors série, L’Aquitaine en 101 monuments, décembre 2008

Photos Jean-Christophe Garcia

Publicités