IMP2 esq6 v4IMP2 esq4 v5 w

C’est un « IME des villes ».

C’est la spécificité de cet établissement, l’élément indissociable de sa mission.

Un bâtiment conçu pour les enfants :

lisible : chaque entité doit être appréhendable facilement, en particulier la distinction internat / externat, tout en conservant une identité globale.

flexible : l’histoire de l’IMP est parsemé d’évolutions, transformations, réformes, etc. qu’elles soient réglementaires, programmatiques ou fonctionnelles. Il s’agit de disposer d’un lieu flexible, capable de s’adapter aux mutations à venir : « évoluer et évaluer ». En particulier, tout l’établissement sera accessible aux PMR au delà des obligations réglementaires.

-concevoir un lieu pour les enfants ne doit pas être de substituer nos rêves aux leurs mais de proposer un support au développement de leur imaginaire.

Le projet se présente sous la forme d’un volume unique, allongé, implanté de limite à limite en diagonale du terrain et définissant deux espaces : jardin de l’internat à l’Est, cour de l’externat à l’Ouest. Seule une partie du volume NE est en alignement, au Nord sur le cours Journu Auber et fait face au mur aveugle des entrepôts de la Galerie Tatry.

Trois types d’espaces composent le projet :

De “petits espaces” polyfonctionnels.

L’externat au Nord dont la typologie est celle d’un bâtiment tramé accueillant une multitude de « petits espaces » polyfonctionnels.

Il fait face au Sud à une cour plantée, dans le prolongement de l’espace public se développant jusqu’à l’avenue Emile Counord ; au Nord il est en vis-à-vis de la Galerie Tatry et affiche une façade en sympathie de l’existante ; c’est à dire peu ouverte.

Des espaces communs…?

Les espaces communs sont dédiés aux internes, aux externes et, pour part au public. Il s’agit au rez-de-chaussée d’espaces de sport, de représentations (théâtres, kermesses…) et en étage d’un espace libre, que l’on pourrait comparer à un préau fermé non chauffé, sous la forme d’une serre.

En concertation avec la mairie de Bordeaux et une maison de retraite mitoyenne en projet, il est décidé de rendre perméable l’espace privé à l’urbanité et de mutualiser un certain nombre de fonctions (circulation publique qui traverse la parcelle, salle EPS, jeux pour les enfants, cours…).

De très grands appartements…?

L’internat est conçu comme une série de « grands appartements luxueux » T11 ou T13 desservis par de larges coursives à l’Est, prolongement des espaces communs. Chaque chambre a un meuble-lavabos, une fenêtre ouverte sur le Grand Parc à l’Ouest et une plante comme un animal de compagnie.

Le choix principal est de permettre une très grande évolutivité programmatique sans nécessiter de travaux importants. Ceci est obtenu par l’ossature poteau poutre, un large dimensionnement des espaces y compris techniques.

  • OPÉRATION : construction d’un Institut Médico-Éducatif (76 places) avec un internat et un accueil de week-end mixtes
  • MAÎTRE DE L’OUVRAGE : association Pierre-Bienvenue-Noailles
  • BUDGET : 5 500 000€ H.T. (montant des travaux hors études et VRD)
  • SURFACE : 4800 m2 SHON
  • MISSION CONFIÉE : mission de base, suspendue à la phase DPC
  • BET TECHNIQUES : Math Ingénierie.
  • IMAGES  : David Pradel.
Publicités