Archives des articles tagués Bordeaux

La qualité d’usage : construire avec « l’expert habitant ».

Locus Solus est un projet de maitrise d’ouvrage ! Ou, plutôt, un projet où l’utilisateur n’est plus un fantôme que l’on fait parler, mais réellement convoqué à la conception du projet. La seule contrainte ? Adhérer à l’idée d’une ferme urbaine. Elle sera, comme l’a démontré Orea, le ferment sur lequel s’épanouira la communauté et, grâce à l’expertise d’AgroTech, produira véritablement. À partir de là, nous mettons en place un principe de dalle sur laquelle est implantée une véritable ossature poteau poutre.

Dans cette « structure capable » une vaste négociation est menée où chacun doit trouver sa place en parlant le langage de l’autre.

Progressivement, le projet commun nait…

Lire la suite »

Publicités

C’est parti ! 17 mai 2016, démarrage des travaux.

  • OPÉRATION : construction de 46 logements, locaux communs, maison d’assistance maternelle, locaux d’activités et parkings
  • LOCALISATION : Le Grand Parc, Bordeaux, Gironde
  • MAÎTRE DE L’OUVRAGE : Aquitanis
  • MISSION CONFIÉE : de base
  • BUREAU D’ÉTUDES : Verdi
  • MÉDIATEUR : Médiation & Environnement
  • BUDGET : 5 415 558€ H.T.
  • RÉSULTAT AO : 5 110 261€ H.T.
  • SURFACE (SHOB) : 10 418 m2
  • SURFACE (SP) : 4792 m2
  • SURFACE (SHAB) : 3710 m2 
  • LIVRAISON : 2017
  • IMAGES des deux vues d’ensemble : collectif Hotu

 

 

Vidéo réalisée par Olivier Desagnat lors d’un atelier avec les habitants en décembre 2014.

La qualité d’usage : construire avec « l’expert habitant ».

Après des mois à discuter, imaginer, rêver, parfois même dessiner, il fallait bien que « l’idéalité » devienne une matérialité. Histoire de voir si l’on rêvait bien de la même chose. Ce qui ne signifiait surtout pas que le dialogue était terminé, que tout devenait figé, mais plutôt qu’on l’aborderait différemment.

Alors comment traduire ce processus dialogique, itératif… ?

Il est bien sûr hors de question de poser une maquette finie sur la table.

Alors, nous réalisons d’abord la structure telle qu’elle sera – un vaste réseau orthogonal de poteaux et poutres – à l’échelle 1:50°.

Ensuite, chaque habitant reçoit la maquette « à plat » de son logement ; au cours d’une journée, chacun montera son volume.

Enfin, chaque appartement est mis – solennellement – en place dans la structure.

Le groupe qui, jusque là regardait vers une même idée, regarde un projet.


  • OPÉRATION : construction de 46 logements, locaux communs, maison d’assistance maternelle, locaux d’activités et parkings
  • LOCALISATION : Le Grand Parc, Bordeaux, Gironde
  • MAÎTRE DE L’OUVRAGE : Aquitanis
  • MISSION CONFIÉE : de base
  • BUREAU D’ÉTUDES : Verdi
  • MÉDIATEUR : Médiation & Environnement
  • BUDGET : 5 415 558,17 € H.T.
  • SURFACE (SHOB) : 10 418 m2
  • SURFACE (SP) : 4792 m2
  • SURFACE (SHAB) : 3710 m2 
  • LIVRAISON : 2017
  • IMAGES des deux vues d’ensemble : collectif Hotu

La qualité d’usage : construire avec « l’expert habitant ».

Locus Solus est un projet de maitrise d’ouvrage ! Ou, plutôt, un projet où l’utilisateur n’est plus un fantôme que l’on fait parler, mais réellement convoqué à la conception du projet. La seule contrainte ? Adhérer à l’idée d’une ferme urbaine. Elle sera, comme l’a démontré Orea, le ferment sur lequel s’épanouira la communauté et, grâce à l’expertise d’AgroTech, produira véritablement. A partir de là, nous mettons en place un principe de dalle sur laquelle est implantée une véritable ossature poteau poutre. Dans cette « structure capable » une vaste négociation est menée où chacun doit trouver sa place en parlant le langage de l’autre. Progressivement, le projet commun nait…

Lire la suite »

Figures libres dans un programme imposé.

Îlot B120.5

Photographie : « La volière de Cedric Price » – Schémas : 1. Un socle « simple » – 2. Un couronnement complexe 3. L’ensemble.

Le volume proposé par Winy Maas dans le cadre de la ZAC Niel est une base parallélépipédique allongée de 60m par 10m par 10m de haut surmonté d’une succession de tétraèdres qui culminent à 20m.

Un socle « simple » et un couronnement « complexe ».

Nous proposons d’installer les commerces et logements dans la base. Le couronnement est un espace commun à l’usage des résidents.

Cette stratégie, simple, nous permet de concevoir des logements peu couteux pour pouvoir se payer un espace commun.

Des logements familiaux.

Ces logements sont destinés à des familles. Ils sont bien sûr traversants et disposent de pièces de vie qui s’étirent le long de la façade Sud. Il n’y a – volontairement – pas de balcon pour réduire les coûts. L’espace commun, au dernier niveau sous les facettes des tétraèdres, est une grande serre en polycarbonate non chauffée. Il permet un espacement en évitant le huis clos familial. Chaque locataire dispose d’un cellier individuel. Bricolage, anniversaire des enfants, repas des voisins, jardinage : tout est possible !

La vie en logement collectif peut être communautaire ou une succession d’individualités. Le tout simultanément.

  • OPÉRATION : construction de 13 logements H&E et commerces
  • LOCALISATION : ZAC Bastide-Niel, Bordeaux, Gironde
  • MAÎTRE DE L’OUVRAGE : Aquitanis
  • MISSION CONFIÉE : de base
  • ARCHITECTES ASSOCIÉS : CRISS-CROSSING
  • BUREAU D’ÉTUDES : ALP, MAYA & OREGON
  • BUDGET : 1 875000€ H.T.
  • SURFACE (SP) : 1820 m2
  • LIVRAISON : 2015

Bordeaux, résidence du lac.

Il s’agit de prendre possession de la situation actuelle qui est un luxe : un délaissé sur lequel des arbres plantés créent une opportunité pour un projet en partant du logement : un hall qui est une forêt, des logements dans les arbres, des vues dégagées sur le lac et un ensoleillement idéal. Les délaissés génèrent une temporalité, des temps intermédiaires, qu’il s’agit d’utiliser et de coudre à l’urbanité existante : l’école, le quartier et au delà les Aubiers.

IMP2 esq6 v4IMP2 esq4 v5 w

C’est un « IME des villes ».

Lire la suite »